Histoire d’un empire perdu

Parmi toutes les cultures ayant vu le jour au Mexique pendant la période préhispanique, la plus énigmatique est sans nul doute celle ayant fondé la grande cité-état de Teotihuacan. Perdue dans l’histoire pendant près de 500 ans, elle sera redécouverte par les Aztèques qui lui donneront le nom que l’on connait aujourd’hui en la baptisant « Teotihuacan », ce qui signifie « Là-où-se-font-les-dieux ».

De cette gloire d’antan, ne subsistent aujourd’hui que quelques fondations de bâtiments privés, les deux pyramides du Soleil et de la Lune, ainsi que le temple dédié au dieu Quetzalcoatl, le grand serpent à plumes. Tout le mystère de cette culture réside dans le fait que presque tout ce qui la composait nous est encore inconnu, et ce, jusqu’à leurs propres nom, langue ou système politique.

Cette conférence aura pour but de mettre en lumière, sur base des sources historiques et archéologiques, la société et la culture de Teotihuacan, qui auront régné en maître sur le bassin de Mexico pendant de nombreux siècles.

Nicolas Bodart

Historien de l'art et archéologue - spécialiste en Archéologie précolombienne

Date

Le dimanche 22 mars 2020 à 15h

Lieu

La conférence sera donnée à l’Espace Bernier – centre culturel de Waterloo
(rue François Libert, 26 - 1410 Waterloo)

Prix non-membres

10,00€

Prix membres

8,00€

S'inscrire