Mœurs et tendances sexuelles

Si le sujet peut prêter à rire ou à sourire, il demeure un aspect de la vie quotidienne comme un autre et sera abordé d’une manière scientifique départie de tout jugement. Ce dépouillement de toute opinion morale, généralement fortement influencée par une tradition judéo-chrétienne très présente dans notre culture, permettra de mieux comprendre pour quelles raisons l’inceste pratiqué en Égypte ancienne n’est pas aussi choquant que cela, mais pourquoi l’homosexualité posait plus de problèmes. Une première partie développera les mœurs autorisées, sinon tolérées, dans la société égyptienne, telles que la polygamie, l’inceste ou l’homosexualité, tandis que la deuxième partie de la conférence se penchera sur les mœurs réprouvées comme le viol, l’adultère et la nécrophilie, ainsi que sur les autres tendances sexuelles qui avaient cours comme la zoophilie, le masochisme et le fétichisme. Enfin, une dernière partie sera consacrée à divers problèmes sexuels, comme l’impuissance et la contraception, et aux solutions préconisées par les médecins et magiciens égyptiens.

Amandine Marshall

Docteur en Égyptologie, archéologue, historienne et auteure

Date

Le dimanche 23 février 2020 à 15h

Lieu

La conférence sera donnée à la salle Jules Bastin – centre culturel de Waterloo
(rue François Libert, 26 - 1410 Waterloo)

Prix non-membres

10,00€

Prix membres

8,00€

S'inscrire