Le débat entre Porphyre et Jamblique au tournant du IVe siècle

Disciples de Platon (IVe siècle av. J.-C.) et de Plotin (IIIe siècle apr. J.-C.), les néoplatoniciens s’interrogent sur notre relation à l’ab­solu et la manière d’ entreprendre l’ ascension spirituelle vers lui. Dans ce contexte où la théologie païenne se superpose à la réflexion phi­losophique de la Grèce, Jamblique de Chalcis (première moitié du IVe siècle) répond aux objections de son coreligionnaire Porphyre à propos des « mystères d’Égypte » et de la valeur de l’antique religion païenne. La philosophie et la théologie chez Jamblique servent de propédeutique aux rituels hermétiques de la « théurgie », par lesquels nous obtenons le secours des puissances d’en-haut. Voilà pourquoi le grand penseur néoplatonicien soutient que l’hellénisme et la sagesse théologique de l’ancienne Égypte doivent marcher de concert pour l’avancement spiri­tuel de l’humanité.

Stéphane Mercier

Docteur en philosophie

Date

Dimanche 19 février 2017 à 15h

Lieu

Conférence donnée à l’Espace Bernier – centre culturel de Waterloo
(rue François Libert, 26 - 1410 Waterloo)

Notes

Réservation obligatoire en ligne ou par téléphone 0497/97 68 40

Prix non-membres

9,00€

Prix membres

7,00€

Les inscriptions pour cet événement sont fermées.