Le bilinguisme latin-vernaculaire dans la société médiévale : savoir et pouvoir

La société médiévale est bilingue : si l'ensemble du corps social (du serf jusqu'au roi) partage une langue dite vernaculaire diffusée localement (français, allemand, italien...), les clercs seuls - ceux que l'on appelle les litterati, les "lettrés" - connaissent le latin.

Ainsi, c'est l'image d'une société profondément fracturée que renvoie cette bipartition linguistique, opposant le savoir des clercs au pouvoir des princes - une fracture progressivement comblée par l'action des gouvernants, convaincus de l'utilité de la connaissance pour légitimer leur autorité.

Par ailleurs, la maîtrise cléricale du latin, langue commune à l'ensemble de l'Occident chrétien, permet la circulation des savants et des savoirs et l'établissement d'une communauté culturelle, religieuse et scientifique à travers tout le continent européen.

Explorez donc avec nous les enjeux sociaux, culturels et politiques de cette rivalité entre (il)litterati et découvrez un Moyen Âge que vous ne connaissiez pas, fait de réseaux de communication globalisés. Un éclairage pour comprendre notre monde contemporain ?

Thibaut Radomme

Historien de l'art et archéologue - Médiéviste

Date

Dimanche 11 mars à 15h

Lieu

La conférence sera donnée à l’Espace Bernier – Centre culturel de Waterloo
(Rue François Libert 26 à 1410 Waterloo)

Notes

Réservation obligatoire via www.ptah-hotep.be ou par sms au 0497 97 68 40

Prix non-membres

9,00€

Prix membres

7,00€

Les inscriptions pour cet événement sont fermées.