Mesdames, Messieurs,

« Je suis un Homme ; et rien de ce qui est Humain ne m’ est étranger1 » car étudier
l’Histoire c’ est avant tout comprendre l’autre, ses origines, ses croyances, ses
légendes…
De Terence à Plaute ; de Freud à Levinas ; du Christianisme au Judaïsme en passant
par le Babisme, le Chiisme, le Sunnisme… c’ est cette indispensable compréhension
du passé qui se doit d’ éclairer le monde dans lequel nous vivons.
Et voilà près d’une décennie que guidée par cette conviction profonde, l’Asbl
Ptah-hotep multiplie les cours, les conférences, les excursions et les voyages à la
découverte de l’histoire…
Un projet né d’une idée un peu folle partagée par trois étudiants persuadés
qu’une passion n’est rien si elle ne peut se partager… même si la passion en question
est l’apprentissage des Hiéroglyphes…
De fils en aiguilles ou devrais-je dire de roseaux en papyrus, l’idée folle rassemble
d’autres étudiants puis d’autres enseignants tous plus passionnés les uns que les
autres et d’un cours de Hiéroglyphes nous passons à deux, puis trois, avant de
nous ouvrir à l’art Ottoman, au Moyen-Age, à la Préhistoire, aux origines du
Monde…
Aujourd’hui, si nous avons régulièrement la chance d’accueillir quelques Historiens
de renom lors de nos nombreuses conférences, c’ est à notre jeune équipe
d’ enseignants que je souhaite rendre hommage. Ces « Passeurs d’Histoires » que
vous aurez l’occasion de découvrir ou redécouvrir au fil de ses pages, n’ ont d’ égal
à l’immensité de leur passion que celle de leur talent.
Enfin, je tiens ici à remercier chacune et chacun d’entre vous qui nous suivez
depuis 10 ans ou qui nous avez rejoint au fil du temps, car si nous vivons notre
rêve depuis une décennie maintenant c’ est avant tout à votre fidélité que nous
le devons…
Merci !
Raphaël SZUMA
Président
1 « Homo sum, et nihil humani a me alienum puto »
(Heautontimoroumenos, v. 77) de Terence.

 

©Mise en page de l'intérieur : Charles Francq